PORTRAIT DE LA SEMAINE : L’inspecteur de l’éducation Bou Fall, un homme au service de l’éducation

L’actuel inspecteur d’académie de Louga fait partie des nombreux sénégalais qui font de l’éducation un sacerdoce. Bou Fall a choisi le secteur de l’enseignement pour servir sa communauté et participer à la formation de citoyens responsables et productifs.

L’enseignement mène à tout, a-t-on l’habitude de dire. Seulement il n’est pas enseignant qui veut. Le métier exige passion, patience et même parfois sacrifice. Pour l’inspecteur Bou Fall ces exigences n’ont jamais constitué d’obstacle. Entre lui et l’enseignement, c’est une question d’amour et de choix.

Cette option, j’allais dire ce chemin qu’il se fait tracer très tôt, lui a ouvert la voie à toutes les sphères de l’éducation.

Ce natif de Gossas, ayant fait ses études à Samba Yomb et au CEM Khar KANE, a vite su que la réussite est au bout de l’effort.

Le métier, il le débuta à l’âge de 20 ans comme instituteur sortant de l’école normale  régionale  de Bambey. Diplôme d’école et baccalauréat A3 en poche, Bou Fall sera affecté à Podor comme instituteur. Quatre ans après avoir obtenu son certificat d’aptitude pédagogique (CAP), Monsieur Fall s’inscrit au département de géographie de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Dakar suite à sa réussite au concours des normaliens Instituteurs.

Il ne quitta le campus qu’en 1999 date à laquelle il obtient son diplôme d’études  approfondies (DEA) en géographie. A la même année, M Fall réussit à son CAES, un autre diplôme qui lui donne accès à l’enseignement secondaire. Ainsi de l’enseignement élémentaire, il passe à l’enseignement secondaire comme premier poste, le lycée de Foundiougne. Nous sommes en 2000. Assoiffé de recherches et d’études, l’enfant de Gossas continue sa carrière professionnelle. Il deviendra tour à tour inspecteur de l’éducation nationale et soutient à la même année (2004) sa thèse de doctorat de 3ème cycle, puis servit à l’IEF de Gossas avant de devenir formateur au centre régional de formation des personnels de l’éducation de Kaolack. Enfin, il fut professeur vacataire à l’Ucad au département de géographie jusqu’en 2014, date à laquelle il sera nommé inspecteur départemental de Kédougou puis inspecteur d’académie par intérim  de ladite région.

Avec le nouveau mode de recrutement des inspecteurs qui se fonde sur un appel à candidature, l’inspecteur Fall est nommé inspecteur d’académie de Louga, en 2017.

Ce cursus scolaire, académique et professionnel montre à suffisance l’importance que l’inspecteur Bou Fall accorde aux études et à l’éducation.

Dans son Gossas natal, il est décrit comme un homme jovial et solidaire. Il aime partager et aider.

L’inspecteur Bou Fall est aussi caractérisé par son sourire au quotidien, signe d’un être aimable et ouvert. Dans son milieu professionnel, il est souvent difficile de distinguer le cadre, le formateur du collègue. Avec son regard attentionné et son verbe compréhensible, l’inspecteur Bou Fall force l’admiration et le respect.

De l’avis de son ami d’enfance et frère, Saliou SALL, par ailleurs Directeur du CRFPE de Dakar, Bou FALL est un homme multidimensionnel. Il reconnait en lui sa simplicité, son humilité, son sens élevé de la famille, sa fidélité en amitié, son sens de l’humour et sa capacité managériale ainsi que son culte du travail bien fait.

Dans son quartier de 106, « Ins » comme l’appellent les intimes, est l’idole de toute une génération dont le Président Adama DIALLO et une fierté pour votre fidèle serviteur.

Mamadou DIALLO dit Aly

Please follow and like us:

Service de rédaction de Gossas info

Auteur : Team Gossas info

Service de rédaction de Gossas info. Vous pouvez nous joindre à gossasinfo@gmail.com ou par téléphone au 78 376 84 60. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo facebook en bas pour rejoindre notre groupe facebook.

1 thought on “PORTRAIT DE LA SEMAINE : L’inspecteur de l’éducation Bou Fall, un homme au service de l’éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *