ven. Avr 19th, 2019

Contribution : « Golo bi bay, Baboun di doundé ». Par Ndianko Ndao


« La récompense n’est pas toujours donnée à celui qui réellement la mérite » disait le journaliste, écrivain, poète et humoriste français Samuel Ferdinand-Lop. Mais s’il est vrai que l’on ne doit s’attendre à aucune reconnaissance en politique, il est quand même socialement d’usage de faire les choses avec courtoisie et respect.

Il est une situation de dualité qui prévaut dans le parti à Patar qui n’a que trop duré. Le maire Samba Diouf n’a jamais eu besoin de l’APR pour gagner la commune ; il a gagné à deux reprises par ses propres moyens et ses militants ne se sont jamais attendus à obtenir des postes ou quoi ce se soit de qui que ce soit.

Si Monsieur Samba Diouf a décidé de rallier l’APR, c’était pour soutenir les actions du Premier ministre, avec qui il partage la même vision de travailler à l’émergence de notre terroir. Jusqu’ici, c’est le tronçon Gossas- Patar qui a été et le reste le seul fruit de cette alliance ; chose dont Patar se félicite et pour laquelle tous les Patarois remercient MBA Dionne et le Président Macky Sall. Patar le leur a d’ailleurs rendu en faisant le plus gros score du département lors de la dernière présidentielle.

Nul n’ignore pourtant que Mr Samba a trouvé un groupe qui devait normalement l’adopter et l’intégrer. Ce qui n’a pas été le cas, et tout le monde le sait ; mais Samba Diouf n’a pas besoin de jouer des coudes pour écarter ou écraser politiquement qui ce soit.

Par contre, que ce groupe contrôle des structures avec lesquelles le parti traite directement pour attribuer des postes à Patar sous le nez et la barbe de Samba Diouf n’est ni juste, ni élégant. C’est une pratique que nous fustigeons et dénonçons avec la plus grande fermeté.

Samba Diouf n’a pas peur d’aller seul, personne ne doit en douter. Il a été, est, et restera loyal à son engagement aux côtés de son frère MBA Dionne aussi longtemps que les choses se feront dans les règles de l’art. Il n’est pas question que Samba et son équipe fassent le boulot et que d’autres récoltent les fruits du travail, à son insu de surcroît. Cela n’est pas envisageable ; du tout. A bon entendeur !

Ndianko Ndao

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *